L'activité de pisciculteur est avant tout une passion

La Picardie est une des principales régions de production (en 2001, 3.130 tonnes de salmonidés) avec essentiellement l'élevage de la truite arc-en-ciel et de la truite fario.
Destinée à la consommation ou au repeuplement, la truite demande au pisciculteur de nombreux soins tout au long de son développement. Exploiter une pisciculture requiert donc des compétences professionnelles particulières, et exige du pisciculteur qu'il se soumette à des réglementations sanitaires, telle la traçabilité de son élevage de l'éclosion jusqu'à la commercialisation.
La pisciculture en Picardie compte environ 20 sites.

Le développement de la truite en pisciculture

bassin d'alvinage

Son élevage demande de 10 mois à 2 ans.
L'incubation et l'alevinage:
Le pisciculteur prélève des oeufs des femelles et les mélange à la laitance des mâles. Il les met ensuite dans des incubateurs jusqu'à ce qu'ils éclosent. Les alevins de truites sont nourris lorsque la vésicule vitelline est résorbée.
L'alevinage dure de 2 à 9 mois. La truite qui pèse au départ entre 5 et 10g est appelée "alevin". Le pisciculteur la place alors en pleine eau. Lorsqu'elle atteindra environ 50g, la truite sera arrivée au stade "truitelle".
Le grossissement:
Mise dans des bassins extérieurs, le pisciculteur nourrira la truitelle 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce qu'elle atteigne la taille adulte, et qu'elle pèse 250g. La truite a alors environ 12 mois. Cette période de grossissement varie d'une pisciculture à une autre. La température et la qualité de l'eau jouent des rôles primordiaux.

L'élevage de la truite exige une bonne qualité d'eau

La pisciculture est souvent située sur une rivière de 1ère catégorie pour répondre aux exigences de cet élevage. La truite demande une eau riche en oxygène, fraîche (entre 10° et 18°C) et de pH neutre. Le pisciculteur doit donc veiller à la bonne circulation d'eau dans les bassins, et surveiller ces paramètres.

Son alimentation :

Une truite est un poisson carnassier dont le pisciculteur répond aux besoins nutritionnels en donnant des granulés composés uniquement de farine de poissons, d'huile de poissons, de céréales, de vitamines et minéraux. La grosseur des granulés varie évidemment selon la taille de la truite. Une réglementation stricte encadre ces aliments.
Le pisciculteur peut nourrir manuellement, comme c'est le cas sur une petite ou moyenne pisciculture, ou automatiquement pour les plus grosses.

Le tri: activité importante pour le pisciculteur

Le pisciculteur effectue régulièrement un tri afin d'assurer un développement optimal de son élevage, et d'assurer également le bien-être de ses poissons. Selon son espèce, truite arc-en-ciel, fario, ... son âge, son poids ... la densité de peuplement dans les bassins varie.
Le pisciculteur peut effectuer un tri manuel, ou bien utiliser des trieurs automatiques. Le tri lui permet également de nettoyer ses bassins.

Truite arc-en-ciel & truite fario :

Ces deux espèces constituent l'essentiel de la production piscicole française, la truite étant la 5ème espèce des poissons consommés frais en France.
La truite arc-en-ciel:
L'Onchorynchus mykiss communément appelée "truite arc-en-ciel" représente à elle seule 95% de la production. Cette truite, introduite en France à la fin du XIXème siècle, est particulièrement adaptée à l'élevage en pisciculture. Elle est destinée principalement à la consommation, mais également au repeuplement de rivières, étangs, ... et à la Pêche Loisir.
La truite fario:
La Salmo trutta fario, reconnaissable à sa robe brune et dorée tachetée de points rouges repeuple traditionnellement les lacs de montagne. Très appréciée des pêcheurs, elle est principalement destinée au repeuplement de rivières.

Retourner en haut de la page

-